LA LIBRAIRIE « LA MAISON DU LIVRE-AVIATION » est FERMÉE suite au COVID19

Le site internet www.livre-aviation.com reste OUVERT

Toutes les commandes sont traitées et expédiées au plus vite en fonction :

  • De la livraison de nos éditeurs
  • Du fonctionnement de La Poste (COLISSIMO)

ACTUELLEMENT (jeudi 19 mars) LA POSTE EST EN RÉORGANISATION DE SON SERVICE COLISSIMO
NOUS CONSERVONS VOS COMMANDES EN ATTENDANT

Bon courage à tous et Bonnes lectures !

Aviation-Aéronautique: Tous les Rayons :

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Paiement sécurisé 

Paiement sécurisé

VOLER EN 3E NIVEAU . ATI710

VOLER EN 3E NIVEAU

Manuel

Michel KOSSA

2019, 131 pages, format 20 x 24, illustrations en couleurs, schémas NB, texte en français.

29,00 € TTC

Qté Ajouter au Panier

Etape Précédente

VOLER EN 3E NIVEAU

Actuellement l’aviation commerciale est en ébullition. Jamais la pénurie de pilotes de ligne n’aura été aussi importante. On annonce le chiffre de 600 000 pilotes à recruter dans un proche avenir. C’est inédit ! « Y’a qu’à faut qu’on »… Mis à part l’apprentissage du pilotage de base et un peu d’expérience, l’accession au Graal ne sera malheureusement  que l’apanage d’une minorité tant les sélections seront draconiennes. Un avion, et de surcroît un avion de ligne, ne se pilotera jamais avec des qualifications de complaisance, même si certains illuminés affirment qu’il suffit d’appuyer sur des boutons pour que cela fonctionne. Cependant, selon l’adage, “Qui ne tente rien n’a rien”… Alors ? Voler en 3e niveau fait vivre une journée en ligne dans le poste de pilotage, ce qui devrait sans doute éclairer le futur pilote ! Dans le plus modeste ou dans le plus gros des avions, le pilotage aux instruments sera toujours une science exigeante, stricte. Une erreur d’affichage ou d’interprétation devient tout de suite l’ennemie sournoise s’invitant au cortège des complications.En compagnie aérienne, le passage obligé d’officier pilote fera de vous, avec le temps et l’expérience, un futur commandant de bord. Ce cursus sera votre formation au long cours…Une compagnie ne confiera jamais une machine de plusieurs millions d’euros, de surcroît avec des passagers, à un équipage approximatif !

 



Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus
OK