LA LIBRAIRIE « LA MAISON DU LIVRE-AVIATION » est FERMÉE suite au COVID19

Le site internet www.livre-aviation.com reste OUVERT

Toutes les commandes sont traitées et expédiées au plus vite en fonction :

  • De la livraison de nos éditeurs
  • Du fonctionnement de La Poste (COLISSIMO)

ACTUELLEMENT (jeudi 19 mars) LA POSTE EST EN RÉORGANISATION DE SON SERVICE COLISSIMO
NOUS CONSERVONS VOS COMMANDES EN ATTENDANT

Bon courage à tous et Bonnes lectures !

Aviation-Aéronautique: Tous les Rayons :

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Paiement sécurisé 

Paiement sécurisé

U-172 AVEC CARL EMMERMANN DANS LES CARAIBES . HDL081

U-172

Avec Carl Emmermann dans les Caraïbes, au Cap et à RIO

Luc BRAEUER

2019, 174 pages, format 21 X 30, photos couleurs et NB, texte en français.

30,00 € TTC

Qté Ajouter au Panier

Etape Précédente

U-172 AVEC CARL EMMERMANN DANS LES CARAIBES

Quand l’U-172, commandé par Carl Emmermann, quitte le port de Kiel le 22 avril 1942, la seconde période faste de l’arme sous-marine allemande se termine avec la mise en place des convois par les Américains le long de leurs côtes.
Depuis le début du conflit, les moyens de lutte anti-sous-marine, mis en place par les Alliés, se sont considérablement accrus : développement du radar embarqué, multiplication des escorteurs et des avions, décryptage des messages radios des sous-marins... De ce fait, les conditions de combat se sont sérieusement dégradées côté allemand… Pourtant, en seulement quatre patrouilles de combat, de mai 1942 à septembre 1943, l’U-172 de Carl Emmermann va couler 26 navires et ainsi dépasser le chiffre de 150 000 tonnes de bateaux alliés détruits.
L’U-172 se place ainsi au 15e rang des U-Boote ayant obtenu le plus de résultats, un bilan exceptionnel à cette époque du conflit. En premier lieu parce que ce sous-marin va rejoindre des secteurs particulièrement lointains où des succès sont encore possibles : les Caraïbes pour la première mission ; Le Cap en Afrique du Sud pour la seconde, où il participe à une attaque surprise dans une zone où aucun U-Boot ne s’était aventuré jusqu’alors ; le centre de l’Atlantique pour sa troisième mission où deux convois sont pourchassés en meute jusqu’aux côtes africaines ; les côtes du Brésil pour la quatrième, d’où il sera le seul à revenir sur 7 U-Boote engagés…
Ensuite, parce que le commandant est efficace et très aimé de ses hommes : des membres d’équipage soudés autour de leur chef qui les garde précieusement avec lui d’une mission à l’autre. A l’issue de sa 4e mission de combat, Carl Emmermann est le 25e commandant de l’arme sous-marine décoré de la Croix de Chevalier avec feuilles de chêne.
Il accepte un poste à terre et devient chef de la 6e flottille à Saint-Nazaire début novembre 1943. L’U-172, qui a déjà survécu à 12 attaques aériennes ou maritimes, repart pour sa 6e et dernière patrouille...


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus
OK