LA LIBRAIRIE « LA MAISON DU LIVRE-AVIATION »

RÉOUVERTURE LE MARDI 12 MAI 2020 à 10h

PROTECTIONS BARRIERES MISES EN PLACE

Aviation-Aéronautique: Tous les Rayons :

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Paiement sécurisé 

Paiement sécurisé

DE L'ETOILE A LA CIGOGNE : ESCADRILLE 103 CAO8 . AOU008

DE L’ETOILE A LA CIGOGNE : L’ESCADRILLE 103

Les Cahiers des As Oubliés de 14-18 n°8

Claude THOLLON-POMMEROL

2014, 104 pages, format 21 x 29, illustrations en NB, texte en français.

15,00 € TTC

Qté Ajouter au Panier

Etape Précédente

DE L'ETOILE A LA CIGOGNE : ESCADRILLE 103 CAO8

I. Escadrille d’observation au début de la guerre…

• Successivement appelée BR 17, VB 3, VB 103, N 103, Spa 103 l’escadrille va évoluer de l’observation au bombardement et à la chasse en même temps qu’elle change de type d’avions.

Les premiers Breguet en 1914 sont ceux du type du Concours militaire de 1911 et ne donnent pas vraiment satisfaction à des pilotes qui les conduisent dans des missions de réglage d’artillerie et d’observation jusqu’en octobre 1914.

Doté d’avions Voisin LA, elle fait partie du 1er Groupe de bombardement jusqu’en février 1916 et à ce titre participe aux opérations de bombardement des sites industriels allemands.

 

II- La chasse avec le Groupe de Cachy.

• Dotée de Nieuport 11, la N 103 participe activement à l’offensive de la Somme dès le mois de Juin 1916.

De nouveaux pilotes se sont joints aux anciens.

Pour les Nieuport du Groupe de Cachy la priorité est donnée à l'attaque des Drachen, avec les dispositifs des fusées Le Prieur, puis aux patrouilles offensives destinées à empêcher le travail d'observation ou de réglage de l'aviation allemande.

• Lors de sa participation à « l’offensive Nivelle » en avril 1917, elle est globalement épargnée.

Le 24 avril 1917 arrive à l’escadrille celui qui sera son champion : René Fonck dont la première victoire a été acquise avec un avion non armé.

 

III- L’escadrille de l’As des As.

• Sur le front des Flandres de juillet à décembre 1917 les patrouilles surveillent particulièrement le secteur Ypres-Dixmude.

Les tactiques des patrouilles homogènes étagées à deux altitudes (5000m et 2500m) s’affinent et mettent en action jusqu’à 10 Spad en même temps.

• En janvier 1918 et jusqu’en mars, la 103 défend le ciel de Verdun.

Mars l’appelle sur le front de la Marne pour faire face à la terrible offensive allemande.

Elle y développe la tactique des patrouilles basses pour mitrailler le champ de bataille .

• Le 16 juillet Fonck fête sa cinquantième victoire officielle.

Mi-août elle participe à la préparation de l’attaque de la ligne Hindenbourg puis à la libération de Reims.

En novembre la Spa 103 termine la guerre  avec l’offensive des Ardennes.

• Le 1er novembre 1918 le lieutenant Fonck signe sa 75ème et dernière victoire.

Les clients qui ont acheté cet article, ont aussi commandé :




Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus
OK