Aviation-Aéronautique: Tous les Rayons :

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Paiement sécurisé 

Paiement sécurisé

1914 : L'AVIATION ENTRE EN GUERRE CAO4 . AOU004

1914 : L’AVIATION ENTRE EN GUERRE

Les Cahiers des As Oubliés de 14-18 n°4

Claude THOLLON-POMMEROL

2013, 124 pages, format 21 x 29, illustrations en NB, texte en français.

19,00 € TTC

Qté Ajouter au Panier

Etape Précédente

1914 : L'AVIATION ENTRE EN GUERRE CAO4

En deux mois l'aviation sur le front va faire la preuve de son efficacité, alors que l'arrière et la hiérarchie vont devoir réagir à leur impréparation.

Tantôt bien intégrée (3ème armée), tantôt en butte au scepticisme voire à l'hostilité (6ème armée) les aviateurs par la qualité de leurs reconnaissances et leur collaboration avec l'artillerie vont acquérir la confiance des Etats-Majors.

Le rôle des escadrilles lors de la bataille de la Marne en ce qui concerne l'observation des positions ennemies, la note de Joffre du 10 septembre reconnaissant le rôle éminent des réglages d'artillerie par avion constituent un tournant dans les services demandés aux avions.

Fort de cette confiance, quelques essais de bombardement et de chasse sont expérimentés par des chefs d'escadrille ou des commandants de services aéronautiques d'armée clairvoyants. Mais cela reste improvisé, sans pouvoir être encadré par une doctrine claire.

L'état du matériel cependant va très vite limiter les ambitions tactiques ou techniques.

L’examen au jour le jour des bulletins de renseignements, des rapports de mission, des notes des Journaux de Marches et Opérations, des ordres de service, des instructions du GQG montre la progression empirique du rôle de l’aviation.

 

 Table des matières :

- L’aviation au centre des tensions d’avant-guerre.

- Les premiers mois de 1914: les escadrilles de place et de CA s’installent dans la préparation de la guerre.

- Instruction du 24 mars 1914.

- La mobilisation: déploiement et reconnaissances, renseigner le GQG.

- L’aviation à l’arrière peine à prendre la dimension de la guerre.

- La bataille des frontières: reconnaissances offensives, réglage artillerie.

- La bataille de la Marne: de Paris à Verdun: rôle central des avions enfin reconnu.

- 15 - 30 septembre: Tentative de rupture du front.

- Situation générale sur le front à fin septembre.

Les clients qui ont acheté cet article, ont aussi commandé :




Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus
OK